in

Loth Bounatiro premier candidat aux élections présidentielles

Algérie – Loth Bounatiro a émis le vœu de se présenter aux prochaines élections présidentielles prévues au mois de décembre de l’année en cour. Il est le premier candidat à déclarer officiellement son intention de briguer un mandat présidentielle. Il s’est exprimé aujourd’hui dans une vidéo publiée sur la chaîne de télévision arabophone El Bilad.

Dans sa déclaration, l’astrophysicien Loth Bounatiro a révélé que sa candidature est une réponse à ceux qui l’ont « sollicité en tant que savant », affirmant que « le pays ne peut être dirigé que par un savant ». « Mes soutiens ont vu que je porte un projet de société, ils m’ont sollicité, et je ne pouvait répondre que par l’affirmatif », affirme Loth Bounatiro.

Bounatiro affirme qu’il « se présentera avec un programme scientifique ». Le candidat appelle à « l’arrêt des luttes dans la rue, où chacun donne son avis d’une manière anti-démocratique ». Il conclut qu’il « est temps que les compétences se présentent pour mettre fin à la crise d’une façon civilisée ».

Loth Bounatiro est né en mars 1955 à la Casbah d’Alger. Il est un chercheur algérien, docteur en astronomie. En 2003, il devient membre du Conseil scientifique au ministère de l’Environnement et de l’Aménagement du territoire. En 2004 il édite sa première théorie, qui n’a cependant été publiée dans aucune revue scientifique. Ses positions très controversées dans le domaine scientifique lui ont valu son renvoi du Centre de recherches en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG).

Il faut signaler que l’autorité de surveillance des élections a été installée aujourd’hui 15 septembre, présidée par l’ex-ministre de la Justice Mohamed Chorfi. Le corps électoral sera convoquée dans la soirée par le chef de l’État Abdelkader Bensalah.

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *