in

Louisa Hanoune dénonce une grave menace sur le multipartisme

La secrétaire générale du Parti des travailleurs, Louisa Hanoune, qui affronte actuellement une tentative de «coup d’Etat», a insisté hier, lors d’une conférence de presse animée au siège de son parti, sur l’illégitimité des personnes à l’origine de cette action.

Selon le site El Watan , Louisa Hanoune estime que les intérêts personnels et les privilèges des députés sont le moteur de cette tentative et que si le ministère de l’Intérieur venait à valider cette opération, il confirmerait qu’il s’agit bien d’une vengeance contre le parti, sa direction et Louisa Hanoune elle-même. En gros, c’est une affaire dans laquelle se mêleraient tout à la fois trahison, opportunisme politique et vengeance, et dans laquelle l’administration et la justice sont impliquées.

Elle impute ces attaques aux positions du parti et ses critiques permanentes contre les «oligarques», dont la majorité est en prison aujourd’hui pour des affaires de corruption. Elle fait notamment état d’une tentative de kidnapping sur la route de Zéralda à la même période. Lorsqu’elle a été incarcérée à la prison de Koléa, quelques membres du parti ont tenté un nouveau un «coup d’Etat» contre les dirigeants du parti.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *