Manifestation citoyenne : Nouvelle marche de protestation à Annaba

0


Une matinée de lundi calme mais la situation demeure explosive. La vie à Annaba semble devenir monotone et dans les cafés et les rues on commente la lettre adressée au peuple par le président-candidats Abdelaziz Bouteflika. Annaba a passé ce lundi une nuit de colère. Juste après l’annonce officielle de la candidature d’Abdelaziz Bouteflika à la prochaine présidentielle, plus d’un millier de personnes sont sorties de nuit pour manifester leur rejet du cinquième mandat. Les slogans scandés par une immense foule, devenue furieuse, ne ressemblaient plus à ceux de la matinée. « peuple algérien révolte-toi », ont crié les manifestants tant sur le Cours de la Révolution qu’à travers les grands boulevards de la ville. Il convient de signaler que ces protestations de colère ont duré jusqu’à une heure tardive de la nuit, soit à 2h du matin.


La lettre que le président de la République avait adressée au peuple algérien semble avoir jeté de l’huile sur le feu au lieu de tranquilliser et les commentaires recueillis ici et là n’annoncent pas une fin de ces protestations pour les prochains jours. « Bouteflika se moque de nous, son entourage veut gagner du temps pour duper encore le peuple algérien », déclare un professeur universitaire. Et de poursuivre : « 20 ans barakat, l’Algérie n’est pas une république bananière ! ». Des avocats en discussion avec des étudiants de l’université Badji-Mokhtar menacent que dans le cas où la candidature du président de la République est maintenue, « il faudrait appeler à la désobéissance civile ». Avant de se disperser, les manifestants se sont donné rendez-vous pour le lendemain.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here