in

Marche des étudiants : la place des martyrs barricadée, les passants « chassés »

Un impressionnant dispositif policier a été déployé aujourd’hui 27 avril à Alger, jour de la manifestation des étudiants. Des policiers en centaines et des fourgons cellulaires sont déployés sur tout le parcours habituel de la marche. « la police nous a chassé de la place alors que nous n’avons rien fait » nous a confié un passant.

« Impossible de prendre des photos. Ils (la police Ndlr) m’ont demandé de marcher sans m’arrêter et de ranger mon appareil » lança un photographe lors d’une discussion avec un groupe de journalistes regroupés au square port Said, quelques centaines de mètres de la place des martyrs, lieu du début de la marche des étudiants à Alger.

Les journalistes et tous les passants sont contrôlés, sacs fouillés et lancent des instructions fermes pour ne pas filmer les manifestations sous menaces d’interpellation. Lors du contrôle des cartes de presses, un policier en civil a collé sa caméra face à chaque visages pour les filmer. “On dirais que nous sommes des délinquants” lança l’un d’entre-eux

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *