Maroc-Algérie : Une médiation saoudienne écartée par Belani

+ RECENTS

Algérie L’émir Fayçal Ben Farhan, ministre saoudien des affaires étrangères, était ce mardi à Alger pour une visite de travail. Reçu par le président algérien Abdelmadjid Tebboune après un long entretien avec son homologue Ramtane Lamamra, la question Marocco-algérienne n’a pas été évoqué sachant que les deux pays ont rompu leurs relations diplomatiques alors que Ryad était pressenti comme potentiel médiateur dans cette affaire.

Quand des rumeurs ont prêté une offre de médiation saoudienne entre le Maroc et l’Algérie, Omar Belani envoyé spécial en charge des questions du Sahara Occidental et du Maghreb annonce le contraire. “Cette question de la médiation, rapportée par certains médias, n’a pas été soulevée car elle n’est pas l’ordre du jour. La position de l’Algérie sur ce sujet n’a pas changé et elle ne changera pas. Je vous rappelle que le ministre Rantane Lamamra l’a martelé au Caire : La décision de rompre les relations diplomatiques ne fait pas l’objet de discussion ou de délibération en tant que décision souveraine, définitive et irréversible”, explique-t-il.

Belani ajoute : “Les entretiens avec le ministre saoudien des Affaires étrangères ont porté sur les voies et moyens de renforcer les relations bilatérales en relançant notamment les cadres de la commission mixte, du comité du dialogue politique, de la consultation sur les questions énergétiques au sein de l’OPEP et de la concertation sur la nécessaire réforme de la Ligue arabe pour rendre le travail arabe commun plus efficient et mieux centré sur les enjeux de l’heure dont notamment la question palestinienne”.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES PLUS LUS

NE MANQUEZ PAS !