in

Maroc : La vidéo d’une piscine privée fait scandale

La vidéo d’une piscine privée à Marrakech a provoqué une vague d’indignation au Maroc. Ces images n’ont pas manqué d’interpeller les autorités locales, qui n’ont pas tardé à ouvrir une enquête, rapporte le média marocain Le Site Info.

D’après la même source, le patron de la piscine en question avait invité, il y a quelques jours, une dizaine de personnes. Parmi eux se trouvait un haut responsable marocain. Accompagné de sa femme et de ses enfants, ce dernier affirme avoir été « surpris par les jeunes danseuses employées par le propriétaire de la piscine pour attirer plus de clients ». Il a également été choqué « par la présence d’homosexuels et de prostituées ». Il a ainsi décidé de quitter les lieux.

Les Marocains s’indignent

Ces derniers jours, une vidéo filmée à l’intérieur de cette piscine privée à Marrakech fait le tour de la toile. L’extrait montre plusieurs clients dans des positions compromettantes, avec la présence de danseuses et d’alcool à flots. Ces images n’ont pas manqué de soulever la colère des internautes au Maroc, indignés par ces actes. D’ailleurs, plusieurs associations ont fait appel aux autorités afin de réagir, leur suggérant d’intervenir afin de lutter davantage contre ces pratiques, qui donnent une mauvaise image de Marrakech et du Maroc.

Une piscine VIP au Maroc

Par ailleurs, le quotidien marocain arabophone Alakhbar a révélé que la piscine où la vidéo a été filmée se situe au quartier Annakhil à Marrakech. Le coût d’accès à cette piscine est de 300 dirhams (environ 30 euros). Néanmoins, seuls les étrangers et les riches peuvent y accéder. En effet, l’enceinte vise à attirer des clients originaires des pays du Golfe et de l’Europe ainsi que les Marocains résidents à l’étranger. Ces derniers n’hésitent pas à s’offrir des bouteilles d’alcool dont le prix varie entre 7 000 (660 euros) et 30 000 dirhams (plus de 2 800 euros).

Les autorités marocaines enquêtent

Tenues au courant, les autorités de Marrakech ont réagi. Elles ont ainsi ouvert une enquête. En effet, la wilaya de la région de Marrakech a élaboré un rapport avant de le présenter aux services compétents afin de prendre les mesures nécessaires. D’autre part, et d’après le même quotidien arabophone, les personnes apparaissant sur les vidéos ont été identifiées et sont actuellement recherchées. Quant au patron de la piscine, il a décidé de prendre la fuite dès que la polémique avait éclaté au Maroc.

Partagez l'article :

One Comment

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *