Algérie : Une mère française forcée de se séparer de son enfant faute de visa

0

Nadia Benaissa, une Française âgée de 46 ans venue en Algérie et ayant finalisée les démarches pour adopter un enfant à Oran, est retournée en France sans ce dernier faute de visa. En effet, le consulat de France à Oran a refusé d’octroyer un visa à l’enfant malgré la conclusion favorable de la démarche administrative d’adoption devant le tribunal de Tlemcen. Ce dernier lui a accordé la « kafala », mesure de recueil légal d’un enfant.

Responsable logistique à la Fnac, Nadia Benaissa, qui s’est confié au journal Le courrier de l’Atlas, a montré son incompréhension devant un tel refus. Elle déclare avoir « fait toutes les démarches comme [le lui] avait demandé ». « Je ne m’attendais pas à ce que le Consulat français à Oran refuse la demande de visa pour faire venir Amir en France », révèle-t-elle.

Lire aussi  Erdogan en Algérie pour défendre son plan en Libye

Nadia Benaissa est retournée en France sans son fils Amir, qui est toujours en Algérie malgré le nouveau statut qu’il vient d’obtenir par adoption. Elle assure qu’elle a fait les démarches nécessaires selon ce que stipule le règlement. Elle raconte : « Je suis allée au consulat algérien pour demander la liste des documents à fournir. J’ai également obtenu un avis favorable de l’enquête sociale menée par le Département de Paris, nécessaire pour toutes les personnes qui souhaitent adopter. J’ai alors envoyé mon dossier complet au ministère des Affaires étrangères à Alger ».

Source :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici