Marocains tués au Mali : le Maroc décide d’accuser l’Algérie

+ RECENTS

Algérie-Ce samedi 11 septembre 2021, Trois chauffeurs de camion marocains sont tombés dans une embuscade, au Mali. Deux ont perdu la vie et un a été blessé. devant ce drame, la presse marocaine a décidé d’attaquer l’Algérie à travers des séries d’accusation.


Pour la presse mondiale et les autorités maliennes, il s’agit d’un acte terroriste comme en connait le Mali régulièrement ces dernières années. Mais des médias proches du Palais et certaines parties au Maroc n’ont pas manqué l’occasion pour accuser l’Algérie. C’est le cas du président de la fédération marocaine du transport (FNT), Abdelilah Hifdi, qui estime que cette attaque est directement liée la décision de l’Algérie de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc. Hifdi va jusqu’à accuser directement l’Algérie. « J’accuse l’Algérie et sa marionnette le Polisario d’être responsables de cette attaque terroriste lâche et abominable visant les conducteurs de camions marocains », dit-il selon nos sources.

Il souligne d’abord que l’attaque survient moins d’un an après les évènements de Guerguerat, la zone tampon du Sahara occidental où l’armée marocaine a réprimé en novembre de l’année passée des manifestant sahraouis, provoquant la rupture du cessez-le-feu entre le Maroc et la RASD, en vigueur depuis 1991. Il poursuit en indiquant qu’après ce qui s’est passé à Guerguerat, il ne reste plus à ce qu’il appelle « les coupeurs de routes » que le Mali, « un pays à la vaste superficie, confronté à des problèmes d’insécurité dans certaines régions, et tout particulièrement dans le nord ». Selon lui, les commanditaires de l’attaque « tentent ainsi d’intimider les transporteurs marocains et de les pousser à renoncer à desservir l’Afrique subsaharienne, au moment où la Zone de libre-échange continentale africaine est en train de se mettre en place » et veulent « briser l’élan du commerce intra-africain, traduit dans la réalité quotidienne par une forte présence de transporteurs marocains ». Aussi, selon une source diplomatique algérienne de tels propos « ne méritent pas qu’on s’y attarde ». « La grossière campagne de désinformation menée par les services Marocains à travers certaines feuilles de chou et autres sites auxiliaires comme le 360.ma est cousue de fil blanc. Ces accusations stupides et infondées sont sans intérêt et ne méritent pas que l’on s’ y attarde », a-t-elle indiqué.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES PLUS LUS

NE MANQUEZ PAS !