Un homme atteint d’une maladie cardiaque en phase terminale de Baltimore vient de subir une opération de transplantation de coeur. C’est le vendredi 7 janvier que la faculté de médecine de l’Université du Maryland a annoncé le succès de la greffe.

Le collège a déclaré que la greffe d’organe prouvait pour la première fois que le cœur d’un animal génétiquement modifié, comme le cœur humain, pouvait fonctionner sans être immédiatement rejeté par le corps. L’hôpital où le patient a effectué l’opération a confirmé que le patient est en bon état trois jours après l’opération.

Lire aussi :
Quelle est la vérité sur le traitement de l'ostéoporose avec une cuillerée de sésame ?

Il faut rappeler que le patient David Bennett, 57 ans, qui a reçu un cœur de porc dans le cadre d’un essai de sept heures, a été jugé inéligible pour une transplantation cardiaque humaine. Avant même l’opération, Bennett a déclaré : Soit je meurs, soit j’ai cette greffe. Je veux vivre… c’est ma dernière option.