Médias : suspension de deux chaînes

Algérie – Ces derniers temps, l’autorité en charge de la réglementation des activités culturelles ne badine pas avec les règles. En effet, différentes normes régissent les programmes audiovisuels et il faut que chaque acteur respecte ces règles afin que la télévision soit un bon outil d’éveil de conscience des populations.

En Algérie, le gendarme des activités culturelles c’est l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV). Tout récemment, sous la demande de l’ARAV, le ministère de la Communication a pris la décision de suspendre deux chaînes de télévision que sont El Djazairia One et El Bilad.

Des manquements ont causé les suspensions 

Les mesures de suspension diffèrent en fonction des chaînes de télévision. El Bilad a été suspendue pour une semaine alors qu’El Djazairia One a été suspendue de manière définitive. Il est reproché à la chaîne El Djazairia One de graves manquements comme des entorses aux règles professionnelles et au non-respect des exigences de l’ordre public.

C’est ce qu’on peut lire dans le communiqué officiel du ministère de la Communication. Selon des sources proches du dossier, il ressort que la chaîne traînait de nombreuses casseroles ce qui a favorisé grandement sa suspension définitive. La chaîne Bilad s’en sort plutôt bien puisqu’elle n’a écopé que d’une semaine de suspension. Il lui est reproché entre autres des “violations liées à son non-respect des recommandations dans le cadre de la protection des enfants et mineurs lors de la diffusion de ses programmes”.

Lire cet article  Alerte météo : des vagues dangereuses sur plusieurs zones côtières

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS