Meurtre du jeune Djamel : quand la sagesse l’emporte sur la vengeance

Alors que les populations des différentes localités de la wilaya de Tizi Ouzou, touchées par les feux de forêts, tentaient de sauver ce qu’ils peuvent, notamment en vies humaines, un incident les plus graves s’est produit à Lerbaâ Nat Irathen.

Dans une vidéo largement relayée sur les réseaux sociaux, une foule visiblement en colère s’est abattue sur un jeune homme d’une trentaine d’années, présumé coupable de déclenchement des feux de forêt. l’horrible scène s’est déroulée pendant qu’un fourgon de la police était en train de transférer la victime vers le commissariat.

L’horrible scène de lynchage puis de l’immolation de la dépouille de jeune Djamel, originaire de Miliana a vite devenue virale, suscitant indignation et consternation auprès de l’opinion publique. une fois les esprits calmés, c’est les appels au calme et à la raison qui a prédominé sur notamment les réseaux sociaux.

Lire cet article  Élections locales : 14 partis réclament l'allègement du dispositif électoral

L’appel au calme du père de la victime

Très vite après ce malheureux incident, l’identité de jeune milianais a été confirmée. il s’agit d’un bénévole qui s’est déplacé dans la région par autostop afin d’apporter son aide aux localités touchées par les feux de forêt. Malheureusement, l’irréparable a été commis et l’erreur lui a été fatale.

L’appel au calme du père de la victime malgré que rien ne pourra justifier un tel acte, même si la victime est réellement coupable, les appels au calme on été largement relayer afin d’éviter d’autres drames en représailles, notamment en ces moments sensibles que traverse le pays.

L’on peut dire sans hésitation que l’appel le plus émouvant et le plus sage de tous, c’était celui du père de la victime. Dans une vidéo relayée sur les réseaux sociaux le père de Djamel a affirmé : “les kabyles sont nos frères, on ne cherche pas à créer une fitna”.

Lire cet article  7 ans de prison requis contre Saïd Bouteflika !

Dans son intervention qui a impressionné l’opinion publique par sa maturité et sa sagesse, le père ajoute : “j’ai les amis kabyles, les neveux et nièces kabyles et nous-mêmes nous sommes kabyles”. Il a ensuite retoqué à l’adresse des citoyens de Khemis Miliana “d’être fière par le bravoure et l’héroïsme de son fils défunt Djamel ben Ismail”.

La réaction du ministère de la justice

Pour sa part, le ministère de la justice a réagi ce vendredi dans un communiqué “suite à la vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, le 11 août 2021, à propos de l’assassinat d’un citoyen (mortellement brûlé et lynché)”

 

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS