MIHOUBI À CONSTANTINE : «Le peuple sera maître de son choix»

3

Le candidat du Rassemblement national démocratique (RND) aux prochaines élections, Azzedine Mihoubi, a salué les efforts de l’Armée nationale populaire comme Institution républicaine qui a pris la responsabilité de protéger le peuple algérien et d’accompagner le mouvement depuis son déclenchement le 22 février 2019. Dans un meeting électoral animé à Constantine, pour ce 11e jour de campagne, Mihoubi a réaffirmé une fois encore l’importance des présidentielles du 12 décembre pour sortir le pays de la crise qui le frappe, indiquant que les citoyens de Constantine ont « répondu à ceux qui doutent de la tenue des élections par leur présence par milliers à son meeting ». Selon l’ancien ministre de la Culture, c’est une réponse à ceux qui veulent «  la division et la discorde entre le peuple algérien ». « Ces voix n’atteindront jamais leurs objectifs, car le peuple est « conscient de leur complot contre son Armée», affirme le candidat du RND. Indiquant dans le même sillage qu’attaquer l’ANP est une chose «inadmissible » car l’Armée nationale a veillé sur «la protection des frontières du pays, sans oublier que c’est l’Armée qui a accompagné le mouvement depuis son lancement le 22 février dernier», défend-t-il l’ANP. Concernant les élections prévues le 12 décembre prochain, Mihoubi a indiqué que ce rendez-vous est « historique», car il consacrera, selon lui, « la souveraineté populaire et la volonté du peuple», revendiquées par le mouvement sorti dans la rue depuis le 22 février dernier où il a appelé à « l’application des articles 7 et 8 ». Réaffirmant dans le même contexte que le 12 décembre « le peuple sera maître de son choix en toute liberté ». De ce fait, l’ex-ministre a appelé tous les enfants du pays à rester unis pour construire une nouvelle République « ensemble nous bâtirons des Institutions fortes», a-t-il suggéré. Dans son discours, le candidat du RND a rappelé, une fois encore, sa position concernant l’ingérence étrangère dans les affaires du pays en affirmant que « l’Algérie appartient aux Algériens » et que «personne n’a le droit de s’ingérer dans nos affaires», a-t-il averti, ajoutant : «Nous sommes souverains dans notre pays et nous prenons la décision qui nous convienne», réplique-t-il au Parlement européen qui compte, ni plus ni moins, que d’élaborer une résolution sur la situation interne en Algérie !
Par ailleurs, Mihoubi a plaidé pour le développement de l’université algérienne et l’amélioration du système éducatif, indiquant, dans ce cadre, la nécessité d’améliorer le système d’enseignement et de créer des postes d’emplois directs aux nouveaux diplômés.
Sarah Oubraham

Lire aussi  SPECTACULAIRE ET INATTENDUE CONCLUSION D’UN CESSEZ-LE-FEU HISTORIQUE EN LIBYE : Victoire de la diplomatie algérienne
Source :

3 Commentaires

  1. Espèce d’escroc tu raconte n’importe quoi,tu es la marionnette de l’armée et le clan d’oujda,y’a si longtemps tu étais le bras droit du plus grand crapule ou monde Ouyahia le voleur,le corrompu,le traitre

  2. Peut il nous dire où sont passés les 180 000$ qu’il voulait donner à Majda Roumi pour qu’elle chante une qu’il a écrit ?????
    Aussi les voitures de l’onda privatisées par sa fille ????
    Et ça se veut honnête !!!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici