in

Mise ne place d’un mécanisme de signalement de maltraitance

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaoutar Krikou a fait état à Alger de la mise en place par les services de son département ministériel d’un mécanisme pour signaler les cas de maltraitance ou de négligence à l’encontre des personnes âgées. S’exprimant lors d’une rencontre organisée par le ministère en l’honneur des personnes âgées, à l’occasion de la célébration de la Journée nationale des personnes âgées (27 avril) en présence de nombre de ministres, Mme Krikou a précisé que ce “mécanisme en ligne” visait à protéger les personnes âgées contre toute forme de négligence ou de maltraitance. Il s’agit d’une “application” lancée sur le site web du ministère visant à surveiller et suivre tous les mauvais comportements contre les personnes âgées et à lutter contre toutes formes d’abandon ou de maltraitance, auxquelles est exposée cette catégorie, a expliqué Mme Krikou. En outre, ladite application a pour but de prendre les mesures nécessaires et les dispositions appropriées dans le domaine de la protection sociale et de permettre une meilleure prise en charge de cette frange de la société, a-t-elle ajouté. Ce mécanisme de signalement, note-t-on, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de certaines dispositions de la loi n 10-12 du 29 décembre 2010, relative à la protection des personnes âgées, notamment son article 11 qui stipule que toute personne physique ou morale peut informer les autorités compétentes des cas de maltraitance ou de négligence à l’encontre de la personne âgée.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *