đŸ”„ «Miss Maroc» provoque une “tempĂȘte” entre algĂ©riens et Marocains

AlgĂ©rie –la plus belle jeune femme du Maroc vient de surprendre tout le monde en rĂ©vĂ©lant qu’elle n’était pas rĂ©ellement marocaine, puisque ses parents sont des AlgĂ©riens qui ont Ă©migrĂ© au Maroc dans les annĂ©es 1950. Cette rĂ©vĂ©lation a eu l’effet d’une bombe des deux cĂŽtĂ©s de la frontiĂšre.

Pour une fois algĂ©riens et Marocains «tirent» sur une mĂȘme cible. A savoir miss Maroc. En effet, si au Maroc, les internautes ont tirĂ© Ă  boulets rouges sur Kawthar Benhalima pour avoir cachĂ© ce fait pendant toute la durĂ©e de la compĂ©tition, en AlgĂ©rie, c’est sa probable participation Ă  une manifestation similaire en IsraĂ«l qui a enflammĂ© les rĂ©seaux sociaux. L’AlgĂ©rienne, dont les parents sont sans doute naturalisĂ©s marocains, est ainsi prise entre deux feux, dans un contexte extrĂȘmement sensible, dĂ» Ă  la grave crise politique, diplomatique et sĂ©curitaire qui oppose les deux frĂšre-ennemis. En outre, les Marocains n’ont pas gobĂ© le fait que celle qui a remportĂ© le concours de beautĂ© et qui aurait fini par abdiquer la couronne, ait affirmĂ© qu’elle a initiĂ© beaucoup de Marocaines Ă  la couture et ait louĂ© les us et coutumes algĂ©riennes ainsi que les tenues vestimentaires traditionnelles algĂ©riennes, complexant ainsi les Marocains qui se sont spĂ©cialisĂ©s dans le dĂ©tournement de nombreux Ă©lĂ©ments du patrimoine immatĂ©riel algĂ©rien, de la musique aux habits, en passant par l’art culinaire. Cette situation met les Marocains, qui n’ont pas participĂ© depuis quarante ans Ă  l’évĂ©nement organisĂ© Ă  Tel-Aviv devant un dilemme complexe : peuvent-ils se faire reprĂ©senter par une AlgĂ©rienne ou devront-ils lui substituer sa dauphine ? Bouder l’invitation israĂ©lienne serait, par contre, impossible, une telle dĂ©cision serait perçue comme un boycott au moment oĂč le rĂ©gime de Rabat, isolĂ©, s’accroche Ă  l’Etat hĂ©breu dont il escompte une aide militaire «au cas oĂč l’AlgĂ©rie venait Ă  lui dĂ©clarer la guerre». Notons que certaines sources vont jusqu’à dire que le forfait de la Miss Maroc «de souche», suite Ă  un bobo, serait prĂ©mĂ©ditĂ©, le but des auteurs d’une telle manipulation serait de faire monter une AlgĂ©rienne sur un podium en IsraĂ«l pour mettre dans la gĂȘne les autoritĂ©s algĂ©riennes qui s’opposent de façon vigoureuse au processus de normalisation conduit par les Emirats arabes unis et auquel a adhĂ©rĂ© le Maroc, accusĂ©, rĂ©cemment, d’avoir assassinĂ© trois ressortissants algĂ©riens, au plus prĂšs de la frontiĂšre nord de la Mauritanie, dans une attaque au drone avec la complicitĂ© des services secrets israĂ©liens.L’agent du Mossad, Eddie Cohen, n’a, Ă  ce propos, pas hĂ©sitĂ© Ă  affirmer que l’entitĂ© sioniste se mobiliserait aux cĂŽtĂ©s du Maroc et Ă©quipera l’armĂ©e marocaine «en cas d’agression» de la part de son voisin de l’Est. Ce n’est donc pas le moment, estime-t-on au Maroc, de dĂ©cliner l’invitation car une absence Ă  ce rendez-vous culturel pourrait ĂȘtre interprĂ©tĂ©e comme un acte d’indiscipline de la part du servile Mohammed VI.

Lire aussi :
😰😭 AlgĂ©rie : un fidĂšle est tuĂ© devant la mosquĂ©e pour avoir appliquĂ© «un hadith »

Abonnez-vous Ă  notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici

SUR LE FIL