MODERNISATION ET URBANISATION DE LA RN53 À OUARGLA

Algérie- L’axe routier reliant Hassi Messaoud et la daïra frontalière d’El-Borma a vu au cours de ces dernières années une série d’opérations de réhabilitation. L’objectif principal de ces opérations est le désenclavement de la daïra frontalière d’El-Borma et l’assurance de la sécurité routière des usagers.

Les travaux de mise à niveau d’une tranche restante de 178 km de la route nationale RN53-A reliant entre Hassi Messaoud et la daïra frontalière d’El-Borma ont atteint un avancement de 90%, a-t-on appris hier auprès de la direction des travaux publics (DTP) de la wilaya. Une enveloppe de 3,6 milliards de dinars a été consacrée au titre du programme sectoriel décentralisé (PSD) de cette opération dont l’achèvement des travaux est prévu pour le mois de septembre prochain, a-t-on expliqué.

Lire cet article  Algérie : Beldjoud accable les mamans subsahariennes

Cet axe routier reliant les deux daïras sur une distance globale de 322 km a vu au cours de ces dernières années une série d’opérations de réhabilitation scindées en plusieurs tranches, dont l’objectif est de désenclaver la daïra frontalière d’El-Borma (420 km sud-est d’Ouargla) et également d’assurer la sécurité routière des usagers. Il s’agit aussi d’éliminer les points noirs et réduire les accidents de la circulation sur cette route, a-t-on ajouté.

Les wilayas d’Ouargla et Touggourt comptent un réseau routier d’une distance globale de plus de 2150 km, dont 367 km de routes à double voie. Ce réseau routier est réparti entre 1572,5 km de routes nationales, 303 km de chemins de wilaya et 289,9 km de chemins communaux.

Lire cet article  Algérie : la guerre contre le français a démarré dans certains ministères

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS