Mohamed Loukal ex ministre des Finances sous mandat de dépôt

Algérie – En 2019, lorsque les algériens sont sortis en masse dans la rue pour demander le départ d’Abdelaziz Bouteflika, ils souhaitaient la fin d’un système qui a montré toutes ses limites. Les algériens en avaient ras le bol de la corruption endémique et de l’incompétence des dirigeants de l’époque.

Après son élection victorieuse à la présidentielle, Abdelmadjid Tebboune a été confronté à l’hostilité d’une grande partie de la population. En effet, il est toujours perçu comme une relique de l’ère Bouteflika.

Dès lors, l’actuel président a vite compris qu’il devait mettre en place des actions très fortes pour retrouver la confiance du peuple. Pour Tebboune, il fallait élaborer des stratégies pour lutter efficacement contre la corruption et l’impunité qui gangrènent la société.

Quelle sera la suite ? 

Ainsi, depuis quelque temps on assiste aux interpellations de diverses personnalités qui ont joué un rôle clé au sein de l’appareil d’État. C’est notamment le cas pour l’ancien ministre des Finances Mohamed Loukal.

Ce dernier était une grande figure de l’ère Bouteflika, période pendant laquelle il a dirigé la Banque extérieure d’Algérie (BEA) de 2001 à 2016. Il sera aussi président de la Banque d’Algérie. Cela fait un certain moment maintenant que monsieur Loukal est dans le collimateur de la justice.

Il lui est reproché notamment des faits d’abus de pouvoir en plus d’autres griefs. D’après de nombreux médias locaux, Mohamed Loukal a été incarcéré hier dimanche 26 septembre. Dans les heures à venir, d’autres informations concernant l’affaire seront divulguées à l’opinion publique.

Lire cet article  Algérie : solution du gouvernement face à la hausse du prix des poulets

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS