- Advertisement -
Home Actualite Mostaganem : Benmana Larbi du RND président de l’APW ?

Mostaganem : Benmana Larbi du RND président de l’APW ?

- Advertisement -

Les quarante trois sièges que compte l’assemblée populaire de wilaya de Mostaganem, ont été partagés, lors des élections locales du vingt trois de ce mois entre les candidats de cinq partis comme suit: FLN, douze sièges, RND onze, NOR huit, MPA six, PT six. Donc, aucune formation politique n’a eu la majorité. 

Alors un travail de coulisses a été enclenché pour susciter des alliances en vue de la présidence de l’APW. De ce qui a filtré des coulisses, les élus des partis RND-NOR et PT se sont alliés. Benmana Larbi, cadre supérieur de l’Etat en retraite, tête de liste du Rassemblement national démocratique (RND), serait élu président de l’assemblée populaire de wilaya et les Vice-présidences et les présidents des commissions de ladite instance élective, reviendront au autres partis (NOR et PT. D’autres informations font de la possibilité pour les élus du MPA (Mouvement populaire algérien), de s’allier également aux partis RND-NOR-PT. Ils auront des postes. Cependant, les douze élus du FLN (Front de libération nationale), se sont scindés en trois groupes, ce qui ne permet pas de désigner un candidat pour l’élection du président de l’APW, si l’on croit ce qui circule au sein des militants de ladite formation politique. Ainsi, selon des informations, un superviseur sera dépêché à Mostaganem par la direction du Front de libération nationale, en vue dégager un candidat. Si celui-ci est désigné à l’unanimité (consensus) par ses pairs, sinon tout passera par l’urne et chaque groupe peut désigner un candidat. On appelle ça «primaire». Ainsi, probablement, il y aura à l’élection du président de l’APW, deux candidats, l’un du RND et l’autre du FLN. Mais, compte tenu de ce qui est dit ci-haut, c’est le candidat du RND qui sera élu, à moins que… Par ailleurs, le RND et le FLN conservent leurs positions de premières forces politiques dans la wilaya de Mostaganem. Rappelons, que le RND compte cent soixante dix élus et le FLN cent soixante neuf (APC et APW). Cependant le RND (1969) gérera seize assemblées populaires communales et le FLN dix.

Charef.N

 

Source : ouestribune-dz

ouestribune-dz

- Advertisement -
- Advertisement -

Stay Connected

16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe

Must Read

- Advertisement -

Related News

- Advertisement -