Mouhamed VI envoi un message codé à l’Algérie

Décidément les relations entre le Maroc et l’Algérie n’en finit plus de se détériorer. Après la sortie inopiné des autorités algériennes proposant de revoir leur relation avec Alger, c’est autour du souverain marocain de se lever de son siège royal. En effet, Mouhamed VI a réagi face à cette situation non sans nommer son voisin honni.

Alors que la situation se dégrade entre les deux pays, le roi du Maroc sort du silence. Lors de sa dernière réunion du haut conseil de la présidence Abdelmadjid Tebboune avait décidé de revoir ses relations avec Rabat. Ce qui n’est pas du goût de sa majesté.

Malgré cette tendance affichée ouvertement par Alger, le Maroc décide d’utiliser la manière froide pour répondre à son voisin.

“Le Maroc, au même titre que certains pays du Maghreb Arabe, fait face à une agression délibérée et préméditée.”, déclare Mouhamed VI lors d’une allocution faite pour annoncer certaines décisions.

Lire cet article  Vague de chaleur sur plusieurs wilayas

Sur la question de l’intégrité du Maroc faisant allusion au Sahara Occidental, le roi explique : “Agrippés à des positions préétablies et à des considérations obsolètes, les ennemis de l’intégrité territoriale du royaume ne souhaitent pas que le Maroc demeure la nation libre, forte et influente qu’il a toujours été”.

Le problème Sahraoui réside bien au delà des pays maghrébins

En outre, sa majesté a aussi citer des pays européens et leurs rôles à jouer dans le grand Maghreb.

“Quelques pays, notamment les pays européens comptant, paradoxalement, parmi les partenaires traditionnels du Maroc, craignent pour leurs intérêts économiques, leurs marchés et leurs sphères d’influence dans la région maghrébine.”, a- t-il fait savoir.

Mouhamed VI de poursuivre que le problème Sahraoui réside bien au delà des pays maghrébins mais que celui-ci se trouve ailleurs d’où dans d’autres pays.

“Certains des dirigeants de pays, ne saisissent pas encore que le problème ne réside pas dans les régimes des pays du grand maghreb, mais bien dans les leurs, toujours teintés d’un passéisme désespérément rétif aux évolutions du temps”, fustige le souverain.

Lire cet article  Abdelaziz Bouteflika enterré à Alger sans les honneurs auxquels tout ancien Président devrait avoir droit

“Ces pays ne veulent pas admettre que les règles du jeu ont changé”

D’après lui, les choses ont changé et que des pays comme le Maroc sont conscients des enjeux des problèmes qui subsistent : “Ces pays ne veulent pas admettre que les règles du jeu ont changé, que, désormais, nos pays son totalement aptes à gérer leurs affaires, à mettre en valeur leurs ressources et leurs potentialités, dans l’intérêt bien compris de nos peuples.”, enchaîne- t-il avant de conclure que ses ennemis ne font que renforcer la foi et l’engagement déterminé des marocains.

“Nous affirmons être déterminés à maintenir résolument le cap, n’en déplaise aux adversaires agacés et aux envieux consumés par la haine vouée à notre pays”, a-t-il conclu.

Le message est clair !

 

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS