Naïma Salhi huée au congrès de TAJ

Les mésaventures de Naïma Salhi n’en finissent décidément pas. Après son camouflet du week-end à Boumerdès, elle a été prise à partie, hier, lors du congrès de TAJ dès son arrivée à la salle du congrès. Saïd Lakhdari, député FLN et membre du directoire de ce parti, a carrément refusé de lui toucher la main. Lors de sa prise de parole, plusieurs congressistes de TAJ se sont montrés opposés à la députée islamiste. Huée et sifflée, elle a été obligée d’écourter son intervention.
Amara Benyounès, président du MPA, a également refusé de lui toucher la main et à prendre une photo à côté d’elle, ce qui l’a obligée à quitter précipitamment la salle sous les regards méprisants des présents.

Source : liberte-algerie

liberte-algerie