Navires algériens bloqués en Europe, le ministère des transports réagit

Algérie –Le ministère des transport a décelé le blocage d’au moins cinq navires algériens dans des ports européens. Selon la directrice de la marine marchande et des ports, il s’agit des navires Saoura et Tamenrasset qui sont bloqués en France.

Invitée d’une émission télévisée ce mercredi, Dounia Mokdad a laissé entendre que certains navires ont été libérés. “Trois des cinq navires bloqués dans des ports à l’étranger ont pu être libérés”, dit-elle. Concernant les deux autres navires, la directrice de la marine marchande et des ports a indiqué que des négociations sont en cours afin d’arriver à leur libération.

Plusieurs raisons derrière le blocage

Toujours selon elle, le blocage des cinq navires algériens dans différents ports à l’étranger s’explique par plusieurs raisons. Mokdad indique en premier lieu qu’il s’agit de dépassements et de non-respect des normes internationales.

Lire aussi :
Man City: Mahrez récupérera-t-il sa place de titulaire plus tôt que prévu ?

Il y avait sur ces navires des problèmes de défaillances techniques, affirme la responsable, qui ajoute que les salaires de certains marins n’ont pas été payés. La sécurité des marins était aussi l’une des raisons qui ont causé la détention de ces navires algériens dans des ports européens, notamment en France. En outre, Dounia Mokdad, directrice de la marine marchande et des ports, a dévoilé que le port de plaisance de Sablette dans la capitale Alger va bientôt être inauguré, et que cela va être suivi par le lancement de cinq projets de ports de plaisance tout au long du littoral.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL