Noureddine Ben Braham : La société civile doit être influente dans les prises de décisions politiques

Algérie –“La société civile doit être influente dans la prise de décision au niveau politique nationale, régionale et internationale” C’est en tout cas ce qu’a affirmé, ce mercredi matin, Noureddine Ben Braham, président de l’Association ADWAA RIGHTS pour la Démocratie et les droits de l’Homme, sur les ondes de la Radio chaîne 3.

Selon lui, “pour arriver à ce stade de performance, la société civile ne doit pas s’enfermer dans un comportement isolé, loin de tout système de gouvernance”. Le président de l’Association ADWAA RIGHTS, reconnait l’existence d’une réelle volonté politique d’impliquer la société civile, à travers, dit-il ” le discours du chef de l’Etat, la constitution et les différents indicateurs qui plaident auprès du gouvernement au sujet à la société civile”.

Lire aussi :
Diplomatie : « La France et l’Algérie sont unies » (Le Drian)

“Mais le plus important c’est le bas de la pyramide, l’implication citoyenne”, rappelle Noureddine Ben Braham. Il estime que “l’élite algérienne a besoin de trouver ces espaces et de renforcer ses capacités. Et ce, pour créer cette représentation sociale. Et également ce plaidoyer qui doit prendre une nouvelle forme, notamment avec les nouvelles technique de communication et les TIC”.

Le représentant de la société civile appelle à accélérer la cadence. “Nous avons besoin de deux vitesses : d’abord, la vitesse gouvernementale, qui doit accélérer la production des lois organiques, des politiques publiques et des mécanismes. Et ce, pour donner place à la société civile. Ensuite, la volonté populaire et l’engagement citoyen avec une citoyenneté active. Et ce,  pour rejoindre ces espaces, les occuper. Et aussi  être réellement un acteur incontournable”.

Lire aussi :
Rapport Stora : un sociologue kabyle propose d'aller plus loin

Abonnez-vous à notre chaine youtube

1 COMMENTAIRE

  1. Un hypocrite qui a passé 80% de ca vie dans des associations et en plus les 20 ans dernières années étais le supporteur de boutef et ses alliez est maintenant il nous parle de de démocratie de de droit de l’homme quel ordure fils de chien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL