in

Nouveau drame en Algérie : Un jeune assassine son père à Constantine

La ville de Constantine, dans l’Est de l’Algérie, a été ébranlée par un crime odieux ce jeudi 30 avril. Un jeune a assassiné son père à l’arme blanche. Il s’en est ensuite pris à son frère qu’il blessa grièvement, avant d’être arrêté par les services de sécurité, a-t-on appris de sources locales.

Les habitants du quartier populaire Ziadia, situé sur les hauteurs de la ville de Constantine, ont connu une après-midi d’épouvante. Un jeune homme a tué son propre père avec sang-froid, en le poignardant plusieurs fois à la poitrine. Il s’est, ensuite, dirigé vers son frère auquel il a également asséné des coups de couteau.

Les cris d’horreur provenant du domicile familial ont attiré les voisins. Ces derniers ont aussitôt alerté les secours. Sur place, les éléments de la Protection civile ont constaté le décès du père de famille et ont acheminé sa dépouille à la morgue du centre hospitalo-universitaire Ben Badis de Constantine. Le corps subira certainement une autopsie pour les besoins de l’enquête. Concernant le frère du présumé meurtrier, il a été admis aux soins intensifs du même hôpital. Ayant subi de graves blessures, son pronostic vital est engagé.

Le suspect souffrirait de troubles mentaux
Les services de sécurité n’ont pas tardé à arrêter l’auteur du crime. Ils ont également quadrillé le domicile familial et ouvert une enquête afin de faire la lumière sur ce drame. Les raisons de ce parricide demeurent inconnues pour l’instant. Néanmoins, des témoignages ont affirmé que l’accusé souffrait de sérieux troubles mentaux.

Il faut noter que l’Algérie a enregistré, depuis le début du mois de Ramadan, de nombreux crimes. Rien que dimanche dernier, un trentenaire a été retrouvé mort après avoir reçu des coups de poignard. Cela s’est passé dans la ville de Tebessa, à l’Est de l’Algérie. Le principal suspect n’est autre que sa femme avec qui il vivait dans un local commercial qui leur servait de refuge.