NOUVELLE FLAMBÉE DE L’EURO FACE AU DINAR ALGÉRIEN AU MARCHÉ NOIR

6

Les cours des devises étrangères ont connu une nouvelle flambée sur le marché noir en Algérie. En effet, la monnaie unique européenne s’échangeait, ce dimanche 15 décembre, à 204 dinars pour un euro à l’achat, au marché du square Port-Saïd à Alger. Quant au dollar, il a atteint le seuil historique de 183.5 dinars sur le même marché alors que la livre Sterling est échangée à 241 dinars.

Cette hausse à quelques jours de la nouvelle année confirme les prévisions des économistes. Elle est le résultat de la stagnation économique ainsi que de l’effervescence que connait cette période des fêtes de fin d’année. Ce contexte particulier favorise cette flambée et augure d’une tendance haussière jusqu’à la fin du premier trimestre de l’année prochaine, au minimum.obs

Il faut aussi signaler que le marché noir connaît une rareté des devises étrangères et un déséquilibre entre l’offre et la demande. Cette rareté est due au climat défavorable aux affaires et la suspicion qui s’est installée. Elle accompagne une conjoncture économique très dure pour la monnaie nationale qui recule devant les devises étrangères. En effet, cette hausse de la monnaie européenne tire dans son sillage les autres monnaies telles que le dollar américain et le dollar canadien ainsi que la livre Sterling qui a atteint son plus haut niveau.

Elle reflète la situation économique du pays qui traverse une crise aussi de confiance et qui ralentit considérablement l’investissement et la prise de risque. Cette situation qui va durer dans le temps verra les devises étrangères atteindre des niveaux jamais égalés face à la monnaie nationale.

6 Commentaires

  1. Mr le président a votre tour de montré que vous êtes capable de ģerer les difficultés de l’Algérie et ses habitants c’est pas facile essayer de nous rassurer de nous donner lespoire un jour notre beau pays sortira de tout ses magouille liberté égalité fraternité vue que le jeune pays sa va pas être facile pour vous et pour le peuples algériens petit à petit enchalah ĺ oiseaux fait son nid

  2. Je doute beaucoup dans les capacités du nouveau président algérien à réformer en profondeur le pays et l état algérien alors que lui-même est issu du sérail du parti unique le FLN. Je suis étonné de l existence d’un marché noir très actif des devises comme si le pays vivait dans un système communiste.

  3. Il n’y a pas de bureaux de changes en algerie .pour un empire superpuissant, qui est égal des superpuissances européennes ,laissez-moi rire .

  4. C est comme la corruption des marchés parallèle un pays incapable d avoir des vrais banques avec des actionnaires privé des banques dirigé par état pas de bureau de change pas possible Envoyé de argent western union n est pas agréé en Algérie un immigrés qui vient en Algérie obligé de aller faire sont change en dinar chez des commerçants ou à Alger dans ce quartier bien connue ou des individus plein de billets de toute sorte dollars euro vous fait le change en pleine rue une république bannière anarchie total un pays incapable avoir une vraie bourse des capitaux une monnaie de singe qui n as aucune valeur à étranger un fourtou de monnaie de billet avec plusieurs zéro honnêtement quand je fais en Algérie et je change des euro pour dc est argent algériens ce dinar papier de toilette j ai vraiment un gros pincement au cœur de cèdeé des euros pour c est argent qui faut même pas un yota

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici