Nouvelle réunion : le gouvernement évoque de dossiers importants

Algérie Le gouvernement dirigé par Aimene Benabderrahmane s’est réuni ce jeudi au palais du gouvernement à Alger. Au menu, trois dossiers importants ont été évoqué lors de la réunion présidé par le premier ministre. 

Globalement, les ministres ont examiné quatre projets de décrets exécutifs et avant projets de loi. Mais, les dossiers les plus importants sont le partenariat public-privé ainsi que la création de deux écoles supérieures au sud du pays. Dans le cadre du programme fixé sur le plan d’action du gouvernement, un avant projet de loi relatif au partenariat public-privé a été présenté. Ce qui constitue une nouvelle forme de relation contractuelle liant le secteur privé au secteur public. Cela constitue également une alternative “prometteuse” dans le financement des projets d’infrastructures économiques et sociales en mesure de générer des ressources financières à travers leur exploitation. Également cet avant projet de loi permettra de bénéficier des capacités financières, managériales et du savoir-faire du secteur privé et de garantir contractuellement l’effectivité des services ainsi que leurs fournitures dans les délais.

Lire cet article  Diplomatie : voici ce que Tebboune et Kaïs Saïed, se sont dits au téléphone

Deux écoles de formations d’agriculture saharienne

Dans cette même réunion, le gouvernement a entendu un exposé de Abdelbaki Benziane, ministre de l’enseignement supérieur. Il s’agit de deux projets de décrets exécutifs. L’un porte sur la création d’une école supérieure d’agriculture saharienne à Ouargla et le second sur la création d’une école supérieure d’agriculture saharienne à El Oued. Selon le gouvernement de Benabderrahmane, la création de ces deux écoles visent à répondre aux enjeux et défis d’acquisition de savoir faire d’innovation et de développement de l’agroalimentaire. Quand l’école de Ouargla aura pour mission d’assurer la formation supérieure, la recherche scientifique et le développement technologique dans les différentes spécialités, l’école d’agriculture d’El Oued, elle, va assurer la formation et la recherche scientifique dans le domaine de l’aménagement hydro-agricole et phytopathologie.

Lire cet article  Une révision de la grille des salaires prévu par le gouvernement (Benabderrahmane)

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS