in

Nouvelles mesures pour un “meilleur débit”en Algerie

Selon le site https://www.algerie360.com , le ministre de la poste des télécommunications des technologies et du numérique Brahim Boumzar a déclaré qu’il s’est « engagé avec les trois opérateurs de téléphonie mobile (Mobilis, Djezzy et Ooredoo) afin de leur attribuer de 20 à 30 Mégahertz de manière équitable sur la bande de fréquence de 2300 MHz qui est considérée par le CNR comme la plus privilégiée ». Si ces opérateurs « s’engagent à investir davantage et à déployer ces spectres dans les meilleurs délais afin d’offrir une meilleure qualité de service et un meilleur débit », le ministre s’est dit prêt à « libérer d’autres spectres de fréquences et les mettre à leur disposition ».

Cependant Brahim Boumzar a reconnu que certains endroits ne sont pas encore couverts et d’autres couverts partiellement par le réseau de téléphonie mobile, ce qui contraint les citoyens à disposer de trois puces de différents opérateurs pour se connecter. Dans cette optique , il a indiqué qu’il a rappelé à ces différents opérateurs « leurs droits et obligations principalement celles édictées dans le cahier des charges GSM et 3G, pour la couverture réseau des agglomérations et des axes routiers, qu’il a jugé insuffisant »

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *