OPEP : l’application des baisses supplémentaires sans incidence sur les ressources de l’Algérie

0

Dans une déclaration à la presse, en marge d’une rencontre de la Commission de régulation de l’électricité et du gaz (CREG), tenue à Alger, M. Arkab a indiqué que “l’engagement volontaire de l’Algérie à opérer une baisse supplémentaire dans le cadre de l’accord OPEP+ sera sans incidence sur ses capacités à réaliser les différents projets prévus pour l’année 2020, sur ses ressources en devise et sur les contrats conclus avec ses clients”.

Lors de leur récente réunion tenue les 5 et 6 décembre à Vienne, les pays OPEP et non OPEP ont décidé de réduire encore leur production pétrolière de 1,2 million de barils/jour à 1,7 million de barils/jour, une décision approuvée par l’ensemble des pays membres de l’accord de coopération.

Lire aussi  Vers un remaniement du gouvernement dans les semaines à venir

M. Arkab a indiqué que la baisse supplémentaire de la production pétrolière de l’Algérie est de l’ordre de “12 000 barils/jour”. Concernant la succession de l’Algérie au Venezuela à la tête de l’OPEP à partir du 1er janvier 2020, M. Arkab a indiqué que les pays membres de l’organisation qualifient 2020 de l’année des défis.

Source : aps.dz

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici