Palestine : Un rapport révèle l’ampleur des crimes commis par l’allié du Maroc

Algérie –L’allié du Maroc dans la tourmente. En effet, un rapport britannique vient de révéler des attrocités commises par Israel en terre palestinienne. Les chiffres font froid dans le dos !

Selon le rapport d’Airwars, un organisme de surveillance basé au Royaume-Uni, près de 200 civils palestiniens ont été tués au cours de son assaut du début de l’année. Treize personnes auraient été tuées en Israël par des roquettes lancées depuis Gaza, dont deux enfants, détaille le rapport qui indique que «dans l’écrasante majorité des cas, Israël a bombardé des cibles dans des zones densément peuplées».

«Nous sommes convaincus que [le rapport] viendra s’ajouter à un nombre croissant de recherches montrant que lorsque vous effectuez des attaques avec des armes explosives dans des zones fortement peuplées, l’écrasante majorité des personnes tuées sont des civils», a fait savoir le directeur d’Airwars au site Middle East Eye, ajoutant que «cela a été documenté à maintes reprises».

Plusieurs manifestations à Rabat pour dénoncer la normalisation

«Plus d’une douzaine d’hôpitaux et de cliniques ont été détruits au cours de la campagne de bombardement de onze jours qui a détruit plus de 1 000 unités résidentielles [et] environ 97% de l’eau potable de Gaza sont contaminés», ajoute la même source. Alors que le régime monarchique de Rabat accueille en grande pompe les ministres israéliens, Israël continue d’empêcher l’importation de matériaux et d’équipements à Gaza et d’imposer des restrictions strictes sur les exportations. «Ce qui a conduit à un état de paralysie dans plusieurs secteurs de l’économie de Gaza», peut-on lire dans le rapport.

Lire aussi :
Affaires réligieuses : Youcef Belmehdi reçoit le recteur de la grande mosquée de Paris

A noter que des manifestations ont eu lieu dans la plupart des villes marocaines pour dénoncer la normalisation avec l’entité sioniste, tout en réclamant de meilleures conditions de vie dans un contexte marqué par une pauvreté extrême et une paupérisation rampante provoquée par l’accaparement des richesses du pays par la famille régnante prédatrice et une poignée d’hommes d’affaires marocains proches du palais ou français. Des manifestations passées sous silence par les outils de propagande du Makhzen et les médias français majoritairement pro-marocains.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL