in

Pétrochimie: négociations en cours avec des sociétés étrangères pour le lancement de méga-projets

ALGER – Le ministre de l’Energie et des mines, Mohamed Arkab a annoncé, jeudi à Alger, que des négociations étaient en cours avec des sociétés étrangères pour le lancement de plusieurs “méga-projets” dans le domaine de la pétrochimie.

Lors d’une séance plénière du Conseil de la Nation, consacrée aux questions orales, M. Arkab a souligné que des négociations étaient en cours avec des partenaires étrangers autour de plusieurs projets, dont celui du complexe de craquage du naphta et du gaz de pétrole liquéfié (GPL) avec une capacité de production de 1 million de tonnes/an qui sera réalisé dans la zone industrielle de Skikda, et le complexe de production du méthanol et ses dérivés prévu dans la zone industrielle d’Oran.

Répondant à la question orale du sénateur Moumen el Ghali sur les causes du retard accusé dans la réalisation des usines de pétrochimie, le ministre a souligné que “les investissements en pétrochimie se poursuivent”, citant “des méga-projets susceptibles de contribuer dans une large mesure à la valorisation des ressources énergétiques du pays”.

Il a reconnu, néanmoins, que certains méga-projets accusent un retard en raison de leur nature “complexe” qui exige de long délais de réalisation et une haute expertise technologique, dont dispose un nombre réduit de compagnies étrangères, et partant ils ne sauraient être réalisés qu’en partenariat avec ces dernières.

Face à ces difficultés “la maturité des projets et les négociations y afférentes exigent des délais de réalisation importants allant de 2 à 3 années”, affirme le ministre.

Source : Aps.dz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *