Benflis dément les accusations de la justice

1

Ali Benflis dénonce cette tentative visant à « porter atteinte à son image à la veille de la présidentielle » e, s’interrogeant sur le lien entre « une affaire liée à l’intelligence avec une puissance étrangère et une affaire personnelle ».

le président de Talaie El Houriyat nie toujours tout lien entre le prévenu S.B. avec sa direction de campagne comme rapporté dans son premier communiqué. Pour rappel, le procureur de la République près le tribunal de Bir Mourad Raïs informe, dans un communiqué, que le « nommé S.B., faisant partie de la direction de campagne de Ali Benflis a été placé en détention provisoire par le juge d’instruction près le même tribunal ».

Lire aussi  Plus de 1000 passagers algériens bloqués au port de Marseille

Selon la même source, Les charges retenues à l ‘encontre du prévenu sont « intelligence avec un Etat étranger ». S.B. aurait, ainsi, « fourni de manière régulière des rapports sur la situation qui prévaut en Algérie et sur les conditions de préparation des élections à un Etat étranger ». Faits d’une extrême gravité et lourdement réprimés par la loi s’ils venaient à être confirmés lors du procès.

1 COMMENTAIRE

  1. C’est de la foutaise,de se foute de la gueule d’une population prise en otage dans un prison a ciel ouvert,sinon comment osé inventé cette histoire de ce simple citoyen qui adhère aux idées du lièvre Benflis,juste pour rappel,ils existent ou moins cinquantaine de hauts gradés résident en France,sans compter les autres qui vient en Suisse Espagne,Italie,et Grande Bretagne,sans compter des députés,des Ministres;d’ex Ministres,de haut dirigeants avec des top secret,mais cela c’est normal;ils sont autorisé a divulgué nos secrets comme a l’époque de la colonisation,on a rien d’une vraie république,juste une république bananière

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici