Deux étudiants placés sous mandat de dépôt pour port de drapeau Amazigh

0

Deux étudiants arrêtés aujourd’hui, 25 juin, à Alger par la police pour port de drapeau Amazigh. « ils ont été placés sous mandat de dépôt par le procureur de Sidi M’hammed » nous confie une source judiciaire.

 

Il s’agit, selon le témoignage d’un étudiant qui souhaite garder l’anonymat, de Imad Djilali et de Lyes Sardouni. « Ils ont été arrêtés pas loin de la Grande poste, en possession de drapeau Amazigh, lors de la marche des étudiants d’aujourd’hui ». Les manifestants ont été transférés au commissariat de Cavaignac, puis déférés devant le procureur de la République, près le tribunal de Sidi M’hammed.

Un troisième étudiant a été arrêté puis relaxé, pour avoir brandi une pancarte.

Pour rappel, une vingtaine de manifestants sont en prison, placés sous mandats de dépôts par les procureurs de Sidi M’Hamed et de Bab El Oued, poursuivis pour le même motif.

 

Les deux étudiants arrêtés, relâchés et mis sous contrôle judiciaire

Les deux étudiants arrêtés en possession du drapeau Amazigh ont été présentés devant le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’Hamed. Ce dernier a finalement décidé de les mettre sous contrôle judiciaire et d’abandonner le mandat de dépôt. Le procureur du tribunal de Sidi Mhammed a préféré jouer la carte de l’apaisement, en décidant de relâcher les deux étudiants arrêtés en possession du drapeau Amazigh. Il s’agit respectivement de Imad Djilali et de Lyes Sardouni.

Adsence Milieu article

Source : inter-lignes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici