Karim Djoudi et Amar Tou, ce dimanche, devant la Cour suprême

0

 

L’ancien ministre des finances, Karim Djoudi et Amar Tou, ancien ministre des Transports, sont convoqués devant la Cour suprême pour aujourd’hui dimanche 16 juin.

Depuis plusieurs jours, la Cours suprême procède à des auditions au pas de charge des ex-hauts responsables impliqués dans plusieurs affaires de corruption et de dilapidation de deniers publics. Les badauds qui découvrent le travail « passionnant » des magistrats, ont eu droit à un ballet des voitures transportant les anciennes huiles du l’ère Bouteflikienne.

Ce dimanche, Amar Tou et Karim Djoudi seront entendus par le juge d’instruction près la Cour suprême. Certaines médias parlent également d’Abdelkader Zoukh, l’ancien Wali d’Alger et Amar Ghoul, ancien ministre souvent évoqué dans des affaires de détournement notamment dans l’affaire de l’autoroute Est-Ouest.

La semaine dernière, ce sont deux grandes figures du règne Bouteflika, Ouyahia et Sellal qui ont dû répondre aux questions du magistrat instructeur avant d’être conduit dare-dare à la prison d’El Harrach suivis d’Amara Benyounès, ancien ministre qui était porté par une arrogance hors pair lors de la campagne présidentielle pour le 4e mandat lançant sa fameuse phrase « yanaâl bou li mayhabnech » (Maudis soit celui qui ne nous aime pas ! ».

Source : inter-lignes

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here