Le groupe secret de Bensalah

3

C’est un groupe de travail constitué de cadres des ministères de l’Intérieur, la Justice, des Affaires étrangères ainsi que de la présidence qui s’est penché, il y a plusieurs semaines, sur l’élaboration du projet du texte portant création de l’autorité indépendante d’organisation et de supervision des élections. Selon une source sûre, ce groupe a mis à contribution les ambassadeurs d’Algérie à Tunis, Kigali et  dans tous les pays ayant connu des crises politiques similaires à la nôtre. Le support final de ce groupe de travail, remis à Bensalah avant son discours du 3 juillet, préconise l’institution d’une autorité d’organisation de 582 membres, constituée de représentants élus par leurs pairs, des corps de magistrats, des avocats, des huissiers, ainsi que des syndicats.

3 Commentaires

  1. L’ambassadeur d’Algérie en Tunisie ? Celui-là, il devrait être en prison à El Harrach…..tu parles d’une commission libre ! MON OEIL !

  2. Gaid Salah ,il croit vraiment qu’il est Général de corps d’armée. Ce dernier vu les années passées au sein de l’institution doit être Adjudant ou Adjudant/chef à tout casser.il est comme celui qui a fait un rêve et il a cru à ce rêve.il n’y a qu’a voire les gens qu’ils l’ont nomme à ce grade eux même sont des opportunniste.des généraux de salons sans guerre.cette clique se nomment entre eux et se partagent la tarte entre eux.

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here