Les manifestants arrêtés en possession du drapeau Amazigh seront-ils présentés devant le procureur?

0
Source :

La députée du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD) Fetta Sadat, tire la sonnette d’alarme sur les manifestants arrêtés ce matin à Alger en possession du drapeau Amazigh. Selon elle « les militants arrêtés seront gardés dans les commissariats à vue, et seront présentés devant le procureur dimanche ».

 

Pour notre source, c’est « une escalade dans la répression de la marche populaire ». « Un nombre incalculable de manifestants ont été sauvagement arrêtés ce jour par les forces de police et conduits dans différents commissariats de la capitale. leur seul tort, celui d’être en possession du drapeau Amazigh ».

Les plusieurs dizaines de manifestants arrêtés violemment par la police ce matin « sont soumis au régime de la garde à vue. Celle-ci va durer 48 heures. Ils seront présentés devant le procureur de la république du tribunal de Sidi M’Hamed (Alger ) ce dimanche 23 juin » précise Fetta Sadat. 

Pour rappel, le général Major Ahmed Gaid Salah avait promis de sévir contre les personnes qui vont brandir un autre drapeau que l’emblème national. Raison pour laquelle, la député considère que « les menaces du chef d’état major ont été mises à exécution. Une autre preuve de l aliénation de la justice qui continue d obtempérer aux ordres’.

Contacté, la cellule de communication de la DGSN dément l’information, et assure que « les manifestants arrêtés ce matin seront remis en liberté sauf s’il y’a un autre chef d’accusation autre que la manifestation ou la procession d’un drapeau ». La DGSN nie catégoriquement toute instruction de présentation des militants porteurs de drapeaux amazighs ».

L’Association Rassemblement Action Jeunesse (RAJ) a lancé ce soir une alerte sur trois manifestants arrêtés ce matin. Selon l’association, « la police de Bab El Oued refuse de les relâcher, et ils seront présentés devant le procureur de la république ce dimanche 23 juin ».

Fetta Sadat considère que « le préalable à une transition politique à caractère pacifique et démocratique reste également l’indépendance de la justice » tout en appelant à rester « vigilants et mobilisés jusqu’à la restitution de la souveraineté populaire. Il s agit de l’avenir de l Algerie » conclu-t-elle.

Adsence Milieu article

Source : inter-lignes

Lire aussi  Tayeb Bouzid répond aux détracteurs du Système LMD !
Source :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici