Mokrane Ait Larbi demande la libération immédiate des détenus du Hirak

0

L’avocat et militant des droits de l’homme, Mokrane Ait Larbi, a dénoncé, ce dimanche 30 juin, les « arrestation arbitraires » des manifestants lors des marches populaires contre le pouvoir. Pour l’avocat, le pouvoir »dissimule » clairement « son échec » en arrêtant toute personnes ayant brandi l’étendard amazigh.

 

 

Dans une déclaration rendue publique, Me Ait Larbi a exigé « la libération inconditionnelle et immédiate de toutes les personnes arrêtées et l’arrêt des provocations répétées contre la révolution pacifique ».

« Au lieu de répondre aux revendications populaires claires, qui portent depuis le début de la révolution sur le départ du système par les moyens pacifiques et la construction de l’Algérie nouvelle, le pouvoir dissimule son échec derrière l’interdiction de l’emblème Amazigh et l’arrestation de plusieurs personnes qui l’ont brandi lors des marches des 21 et 28 juin », explique Me Ait Larbi.

Pour lui, l’interdiction du drapeau Amazigh et les arrestations lors des marches « constituent à elles seules une atteintes aux droits de l’Homme et aux libertés », a-t-il dénoncé.

Adsence Milieu article

Source : inter-lignes

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here