Mustapha Bouchachi à propos du 37e vendredi : L’élection du 12 décembre va aggraver la crise

1
Source :

La marche du 1er novembre, la 37e depuis le début du hirak, a été un «grand vendredi», a estimé l’avocat et militant des droits de l’homme, Mustapha Bouchachi, dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux.

N’omettant pas de féliciter les Algériens à l’occasion de la commémoration du 1er Novembre, et de rendre hommage aux chouhada qui ont libéré le pays, celui-ci a considéré que le hirak est aussi «une autre révolution, une révolution pacifique, qui est dans la continuité de celle pour la libération du pays». La mobilisation a été tellement importante durant ce 37e vendredi, qu’il était «impossible d’emprunter certaines rues», fait-il remarquer. Et d’ajouter alors que «le régime politique, qui prétend pourtant qu’on est quelques individus, a tenté par tous les moyens et en contradiction avec la loi d’empêcher les Algériennes et Algériens d’accéder à la capitale, dans le but de minimiser le nombre de manifestants qui réclament un vrai changement».

Pour Me Bouchachi, les «millions» d’Algériennes et d’Algériens qui sont sortis en ce vendredi «massivement» pour «d’une seule voix» exiger  «un vrai changement». «Ils considèrent que leur revendication de vouloir aller vers une véritable démocratie est légitime. Et leur hirak ne vise pas une quelconque personne, mais veut faire aboutir ses demandes», a-t-il déclaré.

Lire aussi  Zoubida Assoul au pouvoir : Votre intox et vos menaces ne me font pas peur !
Source :

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici