Said sadi : Gaid Salah est « la pire séquelle du Bouteflikisme »

13

L’ex président du RCD, Said Sadi, a battu en brèche le chef de corps d’armée, Ahmed Gaid Salah auquel il impute les « abus qu’il a ordonnés » qui ne sont pas seulement « dangereux pour la patrie, la paix civile et la démocratie » mais sont aussi d’une « irresponsable vulgarité puisqu’à la violence hors la loi, désormais assumée, ils additionnent l’ignorance et l’aveuglement sectaire».

Said Sadi ne s’est pas encombré de faux semblants en s’adressant au patron de l’armée. Dans un long message publié ce samedi 29 juin et intitulé «Quand la peur et le chantage alimentent la folie», l’ancien président du RCD a qualifié Gaid Salah, non à mot couvert, de la « pire des séquelles du bouteflikisme ».

« Finalement, la pire des séquelles du bouteflikisme porte un nom : Gaid Salah. On peut même dire que le disciple a amélioré la recette de son mentor puisqu’en plus du despotisme, il placera, à partir du 9 juillet, l’Algérie dans une situation de complète illégalité constitutionnelle », estime-t-il.

Said Sadi souligne que depuis la chute de Bouteflika, le chef d’état-major « affiche la même arrogance, sévit dans la même opacité et confisque autant de pouvoirs que son ex parrain en y ajoutant une brutalité stigmatisante officialisée ».

Lire aussi  Gaïd Salah divise l’Algérie : Justice à 2 vitesses

La preuve en est que des citoyens sont « arrêtés et brutalisés avant d’être livrés à des magistrats- vite rentrés dans les niches de la soumission- pour avoir porté l’emblème nord-africain », regrette-t-il.

Poursuivant ses vifs reproches adressés au premier militaire du pays, Said Sadi, évoque les agissements « inadmissibles » du pouvoir à l’encontre des citoyens, médias et partis politiques.« Les médias publics sont à nouveau muselés. Des sièges de partis investis sans mandat ni notification officielle. Des barrages interdisant l’accès à la capitale pour des voyageurs venant de Kabylie… », souligne-t-il.

Constatant les graves dérives de l’état-major, l’ex patron du RCD s’interroge: « Où s’arrêtera cette folie que seules une peur irraisonnée et les pressions de puissances étrangères tutélaires peuvent expliquer ?  »

Said Sadi explique que l’emblème « pourchassé par les sbires de Gaid Salah appartient autant aux Kabyles qu’aux Chaouis, aux habitants de l’Ouarsenis, ceux de Skikda, de Médéa ou de Tlemcen. Les Rifains du Maroc, les fils de Titaouine en Tunisie ou les fiers montagnards de l’Adrar Nefoussa de Libye le revendiquent et le font partager à leurs compatriotes arabophones dans l’entente et la convivialité. ».

« L’affirmation symbolique de l’Afrique du Nord fraternelle et démocratique qui anticipe son avènement institutionnel. entité historique voulue par les inspirateurs des mouvements de libération des trois pays que les Emiratis et leurs congénères ordonnent de rayer de la carte géopolitique», précise Said Sadi.

Lire aussi  Hirak : la grève générale est une nécessité

« Frasques prédatrices de Bouteflika »

Pour ce dernier, le pouvoir cherche à travers ces «attaques» et ces arrestations de manifestants à rouvrir « des fractures provoquées de longue date par le système FLN pour empêcher la cohésion de la Nation de se faire dans le respect général par et pour tout un chacun. Jusque là, la maturité et la générosité du peuple ont fait échec à ces manœuvres criminelles ».

Said Sadi espère que «ces ratonnades, il n’y a pas d’autres termes,  amèneront certains acteurs à pondérer l’euphorie qui les a poussés à s’empresser de créditer le pouvoir de volonté de dialogue».

« Il y a quelques semaines de cela, la question de savoir si l’autoritarisme primaire de Gaid Salah n’allait pas finir par faire regretter les frasques prédatrices de Bouteflika était apparue, pour certains, comme une radicalité provocante », écrit-il.

Source : inter-lignes

13 Commentaires

  1. C’est vrai, mais l’ancien coadjuteur du crapuleux Nezzar en la personne de Saadi, n’a aucune leçon de morale et d’éthique à donner… il serait judicieux de sa part de se faire plus discret pour ne pas dire de se taire !

  2. Has-been devant laisser place à de nouvelles personnalités moins marquées négativement et à une jeunesse débarrassée des carcans de ces vieux politicards, plus soucieux de leur nombril que celui des citoyens algériens !!! Ithnahaw g3aa y compris Saadi !

  3. Said Saadi doit avoir un ami, un proche ou un parent jeté en Prison ces jours-ci . Vive a3ami Salah “el-mendjel” qui nettoie le pays et protège le peuple

  4. Gaid Salah n’est malheureusement pas l’unique responsable des méfaits du pouvoir actuel.Ces méfaits ne sont pas seulement le fait du boutéflikisme si on limite sa responsabilité à partir de 1999. Le hirak demande la fin du système qui commença en 1962 et même avant.Mohwali Awamar

  5. sadi le psychiatre psychopathe plus barjot que ses patients ,il critique Gaïd Salah car il a emprisonné toufik son maquereau ( chikourou ) .Bientôt ce sera ton tour , ya sadi le suceur de sionistes .

  6. sadi le suceur des généraux , retourne dans ton asile de dingues et ferme la à tout jamais !

  7. Ce trou duc veut se refaire une virginité trop tard ducon , toufik t’a violé et c’est irréparable .

  8. Ce fils de pute, l’ami de Levy le sioniste n’a pas de leçon à donner, c’est un fils de harki et un vendu qui travaille à la solde de puissance étrangère, Il n’a pas oublié sa participation et son accord dans les assassinats des civils isolés dans les années 90 avec Toufik pour détourner l’opinion nationale et internationale.

  9. Il faut croire que tous les commentateurs précités ont été sélectionnés à dessein parmi les charognards payés à 5000 DA/jour par les services qui continuent fâcheusement de croire que l’Algérie de 2019 est restée figée sur le modèle laissé par le chamamdji Boukharouba. De deux choses l’une : ou le responsable du site élimine les commentaires de ces idiots qui ne comprennent rien à l’évolution de l’histoire ou je lui dis personnellement adieu ! et bon vent !

  10. Vous avez entièrement raison Mr Moussa Kharoub. Les commentateurs négatifs sur le docteur fhel, Redjel ounass, sont payés à 5.000,00 da pour jouer leur rôle de rafadines systeme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici