Tribunal de Bir Mourad Raïs: Lakhdar Bouregaâ accusé d’usurpation d’identité

0

Le moudjahid Lakhdar Bouregaâ est désormais la cible du pouvoir. Après l’avoir accusé d »’humiliation à corps constitué » et « participation à l’affaiblissement du moral de l’ANP », le moudjahid et commandant de la wilaya IV historique, fait l’objet d’une nouvelle accusation, comme pour instiller le doute dans son passé révolutionnaire. Selon un document « calomnieux » signé par le procureur de la République et diffusé par la télévision nationale, le vénérable moudjahid est accusé d »‘usurpation d’identité »

 

En effet, Le moudjahid Lakhdar Bouragaa aurait, selon la même source, « adopté le nom de Sidi Lakhdar du nom de Rabah Mokrani, le véritable commandant de la wilaya IV tombé en martyr pendant la révolution ».

Le document indique que Bouregaâ « avait combattu au sein de l’armée française entre 1954 et 1956 dans la région des Alpes avant de joindre les rangs de l’armée algérienne de libération lors de sa permission ».

« Il est connu pour son militantisme et son engagement au sein de certains partis dont les positions sont troubles et versatiles notamment sur les questions engageant l’avenir du pays. Il fait partie de ceux qui ont acquis des biens matériels en fonction de leurs positions », souligne la même source.

Âgé de 86 ans, le moudjahid Lakhdar Bouregaâ a été placé sous mandat de dépôt par le juge d’instruction près le tribunal de Bir Mourad Raïs. Il est détenu à la prison d’El Harrach.

Le ministère des moudjahidine qui a l’aptitude légale d’affirmer et/ou infirmer ces accusations, devrait donc répondre à la télévision nationale.

Tribunal de Bir Mourad Raïs: Lakhdar Bouregaâ accusé d’usurpation d’identité

Adsence Milieu article

Source : inter-lignes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici