Port du drapeau amazigh : cinq détenus acquittés par le tribunal de Baïnem

0

Contrairement à Sidi M’hamed, le tribunal de Baïnem a acquitté les cinq détenus jugés ce mercredi pour port du drapeau amazigh lors d’une marche de vendredi pour le changement du système. Il s’agit d’Ali Ider, Okbi Akli, Lekehal Kamel, Karoun Hamza et Mohand Boudjemil. A l’annonce du verdict, les citoyens présents dans la salle ont éclaté de joie, criant «Djazaïr hora dimocratia (l’Algérie libre et démocratique)». Les cinq militants ont quitté la prison d’El-Harrach après plusieurs semaines de détention.

Le parallèle a été fait avec le tribunal de Sidi M’hamed qui avait condamné la veille sept détenus à six mois de prison ferme pour le même chef d’inculpation. C’est cette justice à deux vitesses qui a été à nouveau dénoncée par les citoyens qui ont assisté à ce procès.

Lire aussi  Il n’y a pas un gramme de volonté de changement

Il est à rappeler que le tribunal de Rouiba a libéré un jeune manifestant arrêté vendredi 8 novembre en possession de l’emblème amazigh. Il s’agit de Djilali Loudahi. Interpellé au niveau du barrage de la gendarmerie de Reghaïa, il vient d’être remis en liberté, assure le Comité national pour la libération des détenus (CNLD). Il est néanmoins convoqué pour comparaître à nouveau au tribunal de Rouiba.

Le CNLD appelle à la poursuite de la mobilisation pour soutenir ceux qui sont toujours en prison et réclamer leur libération.

M. S.

Source :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici