in

Pour des frontières fluides

On s’est longuement étalé sur les dernières réformes apportées pour faciliter les procédures économiques et les formalités d’entrée en Algérie.

La direction régionale des Douanes de Constantine, qui regroupe les directions de Skikda, Batna, Biskra et Constantine, a organisé, lundi, les activités célébrant la Journée internationale de la douane, qui coïncide avec le 26 janvier de chaque année, au centre culturel Mohamed-Serradj de Skikda. Une exposition d’échantillons de différentes marchandises introduites illégalement aux frontières aériennes, terrestres et maritimes a été organisée dans le hall du centre culturel. Les agents des Douanes expliquaient aussi aux visiteurs les différentes missions de ce corps et aussi les réformes et sa modernisation durant ces dernières années.
Des explications et des bilans sur les différentes activités durant l’année 2018 ont été donnés à la délégation officielle conduite par le wali, en compagnie du directeur régional des Douanes.
Lors de son intervention à l’auditorium du centre culturel, ce dernier s’est longuement étalé sur les dernières réformes apportées pour faciliter les procédures économiques et les formalités d’entrée en Algérie, des mesures destinées aux opérateurs économiques telles que les différents régimes de dédouanement comme le circuit vert et les franchises ainsi que l’octroi des facilitations diverses aux voyageurs arrivant en
Algérie par la rapidité de
traitement, de contrôle et la diffusion de l’information utile aux voyageurs.
Le directeur régional des Douanes s’est aussi penché sur les frontières smart pour les échanges commerciaux et le transport fluide des voyageurs et des marchandises pour être au diapason des nouvelles technologies nécessitant aussi une coordination avec tous les intervenants dans la chaîne sécuritaire internationale. Il dira en substance : “Une gestion de coordination des frontières, une démarche participative pour tous les intervenants”, en rappelant que l’Algérie est membre de l’Organisation mondiale des douanes. Il fera part de l’automatisation des procédures par l’intégration du numérique, la gestion des risques et l’analyse des données.
Cette intégration technologique est pour arriver à l’objectif des frontières terrestres, portuaires et aéroportuaires smart (intelligentes) et cela pour être en phase avec la convention de Kyoto et le programme Columbus.
Cette rencontre a été clôturée par une série d’hommages rendus aux agents des douanes des wilayas relevant de la direction régionale de Constantine qui ont réalisé d’importantes saisies de marchandises introduites clandestinement, citant pour l’exemple les saisies de cocaïne, de drogues diverses, de téléphones portables et aussi les transferts illégaux de devises qui se chiffrent en millions d’euros. Des retraités ainsi que des familles de douaniers décédés ont été aussi honorés par la remise de diplômes d’honneur.

 

Source : liberte-algerie

liberte-algerie

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *