Pour mettre fin à l’incivisme voici la thérapie de choc proposée par un ancien haut fonctionnaire

Algérie Voilà quelques années maintenant que l’Algérie est confrontée à différents soubresauts sociaux qui mettent à mal le vivre ensemble et favorisent l’incivisme. Il est clair qu’aujourd’hui, il y a une véritable crise de confiance entre les populations et les gouvernants. Cette situation contribue fortement à la dégradation du climat social.

Les phénomènes d’incivisme sont devenus très fréquents au sein de la société algérienne. Les populations n’hésitent plus à défier l’autorité de l’État. Comment en est ont arrivé là ? Cherif Ali est un ancien cadre de l’administration algérienne aujourd’hui à la retraite.

Durant sa carrière, il a eu à mener différents projets et actions pour renforcer les liens sociaux avec les populations et favorise le vivre ensemble. Aujourd’hui, face à l’incivisme grandissant dans le pays, Cherif Ali estime qu’il faut mettre en place un nouveau pacte social qui va s’articuler autour de nombreux paramètres.

Mettre en place de nouveaux mécanismes pour lutter contre l’incivisme

Sur le plan social, il a indiqué qu’il faut que les autorités travaillent d’abord à rétablir la confiance avec les populations en appliquant des décisions fortes. La corruption, les inégalités, le manque de perspectives pour les jeunes sont autant de maux effritent la cohésion sociale et font le lit de l’incivisme.

Par la suite, Cherif Ali propose la mise en place d’une police communale qui aura pour vocation de mener des actions fortes dans les zones sensibles en proie à la violence systémique. L’ex-haut fonctionnaire reconnaît que les forces de défense ne disposent pas d’effectifs suffisants pour couvrir toute l’étendue du territoire.

Cependant, il estime qu’en fonction du niveau de sensibilité dans diverses zones, il serait judicieux de mettre en place des mécanismes qui vont permettre aux forces de l’ordre de bien mener leur mission. C’est dans ce sens qu’a été proposée la création d’une police communale. Selon Ali, le plus gros du travail devra être réalisé au niveau des grands centres urbains avec une démographie galopante. L’incivisme et l’insécurité vont s’installer sur une longue durée dans les grandes villes si rien n’est fait, prévient Chérif Ali.

Lire cet article  Taux de change : Situation du dinar ce mercredi 13 octobre

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS