POUR PRESSER LE DéPART DE SIDI SAÏD : Sit-in «décisif» des syndicalistes, demain, au siège de la Centrale syndicale

0

Les élus syndicaux, affiliés à l’UGTA, invitent, dans un appel adressé à l’ensemble des syndicalistes et des travailleurs de tous les secteurs confondus, à prendre part massivement au rassemblement qui aura lieu demain matin, devant la centrale syndicale, à Alger. Objectif : exiger le départ des membres du Secrétariat national, et à sa tête le SG, Abdelmadjid Sidi Saïd, en l’occurrence.
En effet, la contestation contre le patron de l’Union général des travailleurs algériens, Abdelmadjid Sidi Saïd, se poursuit. Des syndicalistes réclament son départ de la tête de la Centrale syndicale afin de défendre le droit des travailleurs, «spoliés» par le SG de l’UGTA, et qui «a pris en otage la centrale syndicale à son profit», comme griefs retenus à son encontre.
Lors d’une réunion, tenue, hier, au siège de l’union locale de Rouiba, à Alger, et en présence des SG des unions de wilaya de Saïda, Tlemcen, Tizi-Ouzou, Béjaïa, Ouargla et les membres de la commission exécutive nationale de plus de 21 wilayas, ces différentes sections syndicales et unions locales affiliés à cet organisme, se sont réunies pour débattre sur le devenir de la Centrale syndicale.
Les syndicalistes présents se sont engagés à militer sur tous les fronts pour aboutir à la réappropriation de l’UGTA par les travailleurs et la rendre au service des travailleurs, en réponse à la demande de la rue, de la classe ouvrière et des syndicalistes et, de là, remettre l’Union sur la voie initiale, comme tracée par Aïssat Idir et Abdelhak Benhamouda. Au cours de cette rencontre, ces syndicalistes ont abordé le mouvement citoyen et débattu de la situation déplorable qui prévaut à l’UGTA. Après concertation, ils décident de renouveler leur soutien indéfectible à la mobilisation populaire et à toutes les revendications légitimes du peuple qui aspire à une autre République où triompheront la justice, la liberté et la démocratie.
Il est bon de rappeler l’absence des opposants à Sidi Saïd, lors de la dernière réunion tenue à Oran, en dépit des invitations dont ils étaient destinataires. Les membres de la CEN, élus des wilayas d’Alger, de Blida, de Tipasa, de Médéa, de Bouira et de Tizi-Ouzou, et ceux des unions de wilaya de Béjaïa, de Saïda, de Tizi-Ouzou, de Tlemcen, ainsi que la Fédération nationale des travailleurs de la mécanique et de l’électronique, métallurgique, électrique et électronique, l’union locale de Hassi Messaoud, ont désavoué la tenue de cette réunion de la CEN qu’ils qualifient de « préfabriquée ». Ces cadres syndicaux ont refusé de manière catégorique toutes les décisions qui sanctionneront les travaux de cette rencontre.
Med Wali

Source : lecourrier-dalgerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here