in

Pourquoi la Chine lorgne le minerai de fer algérien

Selon le site Tsa-algerie, l’Entreprise nationale de fer et de l’acier (FERAAL) a signé le 30 mars dernier un mémorandum d’entente avec un consortium de trois entreprises chinoises pour l’exploitation du gisement de fer de Gara Djebilet, dans la wilaya de Tindouf.

Le mémorandum d’entente a été présenté par le gouvernement algérien comme étant « un accord historique important qui marquera la naissance d’un projet susceptible de relancer l’économie nationale et de concourir au développement du secteur des mines ».

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *