Poursuites judiciaires : les jeunes entrepreneurs « exemptés »

Algérie –Ouf de soulagement pour les jeunes entrepreneurs. En effet, lors de la réunion du Conseil des ministres, le président Tebboune a donné des instructions portant exemption des jeunes, en difficulté ayant bénéficié de crédits de soutien à l’emploi, des poursuites judiciaires, selon un communiqué du Conseil des ministres.

« Le Président de la République a donné des instruction pour accorder une chance aux jeunes en difficulté, ayant bénéficié de crédits de soutien à l’emploi, en les exemptant des poursuites judiciaires tout en adoptant une approche économique en matière de traitement selon un échéancier de remboursement des dettes », peut-on, ainsi, lire dans le communiqué.

Lire aussi :
Après Mohamed Kaidi, un autre général limogé dans des conditions inquiétantes

De même, il a été  ordonné d’ «unifier la gestion de l’Agence nationale d’appui et de développement de l’entrepreneuriat (ANADE); de l’Agence nationale de gestion de micro-crédit (ANGEM); et de la Caisse nationale d’assurance chômage (CNAC) en les plaçant sous la tutelle du ministère délégué auprès du Premier ministre, chargé de la Micro-entreprise, dans un délai ne dépassant pas un mois » informe la même source.

Le ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de la Micro-entreprise a été chargé de présenter un recensement périodique semestriel concernant le nombre des postes d’emploi créés, conclut le communiqué.

 

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL