- Advertisement -
Home Actualite Présence en force des promoteurs

Présence en force des promoteurs

- Advertisement -

Les organisateurs du Salon du bâtiment et de l’immobilier de Béjaïa, Farexpo Events, espèrent faire de cet événement un rendez-vous incontournable pour les entreprises activant dans le domaine. La 2e édition de ce Salon de l’immobilier et du bâtiment, qui a lieu du 11 au 15 novembre, revient à la Grande esplanade jouxtant le siège de la wilaya dans un chapiteau de
1 500 m2. L’événement, qui a réuni des dizaines d’exposants, en majorité des promoteurs immobiliers, des organismes bancaires et financiers et des entreprises de production, ainsi que des professionnels activant dans l’ameublement, l’hôtellerie et la décoration des maisons, cible aussi bien le grand public que les professionnels du secteur de l’immobilier, a-t-on constaté, hier, lors de son ouverture.
Le salon, qui se veut un espace de rencontres, d’échanges et d’opportunités, vise à offrir aux exposants l’occasion de promouvoir leurs produits, et au visiteur celle de découvrir les offres immobilières et des solutions concrètes à des problèmes spécifiques, a-t-on appris aussi bien auprès des visiteurs que des exposants interviewés dans le cadre de cet article.
Parmi le public, cible des promoteurs immobiliers qui étaient présents en force, il y a, en effet, des visiteurs intéressés par l’acquisition d’un logement neuf ou par la construction d’une maison individuelle. Une armée de professionnels était au rendez-vous pour renseigner, conseiller et accompagner les personnes intéressées par les différentes formules proposées. Il s’agit, en l’occurrence, des primo-accédants, des acquéreurs ou des investisseurs potentiels. L’occasion aussi de mieux appréhender le marché immobilier béjaoui qui est excessivement élevé, au point d’égaler les prix pratiqués dans les plus grandes villes, à l’instar d’Alger et d’Oran. C’est ce que l’on a appris auprès du représentant de la promotion immobilière Louiba Constructions.
L’un des participants, Mohamed Benabed, a déploré, pour sa part, que la plupart des participants sont des promoteurs immobiliers, alors qu’il y a une absence manifeste d’entreprises activant en amont et en aval de ce secteur, plus singulièrement celles qui s’inscrivent dans le développement durable, car la question de l’environnement n’est plus une vue de l’esprit, mais une réalité incontournable.
Le manager de consulting communication dormation, Malek Tayeb, est du même avis dans la mesure où il n’y a pas de valeur ajoutée. “Il y a peut-être une valeur marchande”, mais doute que le salon ait un impact quelconque sur la ville. Il déplore l’absence de communications en lien direct avec cet événement : une conférence sur Ibn Khaldoun qui s’est intéressé très tôt à ces questions et qui avait vécu à Béjaïa ; la place de l’urbanisme dans la ville de Béjaïa plusieurs fois millénaire ; La place solaire dans la construction, etc.
Il y a lieu de rappeler que si la wilaya de Béjaïa n’a pas bénéficié d’un important programme de construction d’infrastructures et de logements ou d’un gigantesque projet de modernisation à même de lui permettre de rivaliser avec les grandes wilayas, elle est quasiment en tête en matière de promotion immobilière, en témoigne le nombre de projets privés au mètre carré. Le nombre d’exposants issus de cette catégorie est d’ailleurs assez significatif.

M. OUYOUGOUTE

 

Source : liberte-algerie

liberte-algerie

- Advertisement -
- Advertisement -

Stay Connected

16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe

Must Read

- Advertisement -

Related News

- Advertisement -