Présence militaire au Mali : la Belgique annonce le renforcement de ces troupes

Algérie –Le Mali est de plus en plus le théâtre de déploiement de force étrangères. En effet, après le divorce consommé avec Paris, Bamako entend la Belgique, annoncée le renforcement de son armée sur place. 

La Belgique a décidé de renforcer sa présence militaire au Mali, avec un déploiement de 255 militaires en 2022, a annoncé, jeudi, le commandant Van Belleghem, conseiller militaire de la ministre belge de la Défense. Le ministère belge de la Défense envisage l’envoi d’un “Combined Arms Tactical Sub-Group” (CATSG, un sous-groupement tactique interarmes) qui sera déployé de manière graduelle et évolutive a indiqué le conseiller militaire cité par le journal Ouest-France. Les effectifs évolueront de 165 vers 255 militaires en 2022, entre le milieu et la fin de l’année, en fonction de la situation politique et sécuritaire sur place, a-t-il ajouté.

Lire aussi :
Crise Algérie – France : Le Drian veut en finir avec les "blessures"

Selon la même source, ce CATSG, une unité conventionnelle équipée de blindés à roues, s’intègrera au sein de la TF Takuba, une opération des forces de l’Union européenne. “L’analyse détaillée de cet engagement opérationnel inédit pour l’armée belge est encore en cours au sein de l’état-major de la Défense” a-t-il ajouté.

Van Belleghem a, par ailleurs, précisé, que l’armée maintiendra sa participation à des niveaux différents dans plusieurs pays de la région du Sahel et alentours notamment au Mali, au sein des missions de l’ONU (la Minusma, avec sans doute un des nouveaux avions de transport Airbus A400M pour trois mois) et au sein de la mission de l’Union européenne chargée de la formation des Forces armées maliennes (l’EUTM-Mali).

Lire aussi :
Sahel : l'armée malienne récupère une base des forces françaises

 

 

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL