Présentation du plan de travail du gouvernement au Parlement : le premier test de l’exécutif avant qu’il ne prenne ses fonctions

Algérie – Le Premier ministre Ayman Ben Abderrahmane devra présenter le plan d’action de son gouvernement devant le Parlement pour approbation, dans un délai n’excédant pas 45 jours après la nomination du nouveau gouvernement, ce qui est le premier véritable test pour l’exécutif avant procéder à l’exercice de ses fonctions.

La spécialiste du droit constitutionnel, Fatiha Benabbou, a expliqué, dans une déclaration que les délais fixés par la loi organique précisant l’organisation et les travaux de l’Assemblée populaire nationale et du Conseil de la nation, ainsi que les relations fonctionnelles entre eux et le gouvernement, qui sont de 45 jours, « commencent depuis la publication de la nomination gouvernementale ».

Préparer un plan de travaille du gouvernement n’est pas une tache facile selon Madame Fatiha Benabbou
Mme Benabbou estime que le Premier ministre présentera le plan de travail de son gouvernement devant le Parlement au début de sa session ordinaire, qui s’ouvrira le “deuxième jour ouvrable de septembre” comme stipulé dans la constitution, et “pas avant cela”, citant ceci pour des “raisons techniques”, selon elle, préparer un dossier de la taille du plan de travail du gouvernement n’est pas une tâche facile, car les membres du gouvernement doivent préparer les plans de travail de leurs secteurs, chacun séparément, ce qui en soi demande un temps considérable, surtout pour les nouveaux arrivants à le personnel du gouvernement, en outre, il y a d’autres étapes que ce schéma doit franchir avant d’atteindre le débat public sous la coupole du Parlement et le nouveau gouvernement obtient la recommandation des représentants du peuple ou ne parvient pas à gagner cette confiance.

Lire aussi :  Sahara occidental : pourquoi l'Algérie écarte l'idée d'une participation aux "tables rondes"

Outre ce qui précède, le manque d’expérience des élus nouvellement élus, selon Mme Benabbou, est un autre facteur qui nécessite d’attendre l’ouverture de la session parlementaire pour discuter de cet important document, comme les nouveaux membres de l’Assemblée populaire nationale devra demander l’avis d’experts lors de l’étude de ce plan d’ensemble pendant une semaine avant d’engager la discussion générale, afin d’en découvrir les éventuels négatifs et donc d’en demander réparation, le Premier ministre peut, à la lumière de cette discussion, adapter le plan de travail en concertation avec le Président de la République, conformément aux dispositions de la Constitution.

Mme Benabbou s’attend à un plan de travaille qui va mettre en première position les dossiers urgents
Mme Benabbou s’attend à ce que le plan de travail du gouvernement soit au premier plan du calendrier parlementaire pour la prochaine session ordinaire, étant donné son importance primordiale dans la mise en œuvre des travaux du gouvernement dans la période à venir, notamment avec la présence de nombreux dossiers urgents sur la table du gouvernement, Il est à noter, à cet égard, que le plan de travail du gouvernement Ben Abderrahmane tire sa référence du programme présidentiel, le plan d’action du gouvernement, en général, est le cadre spécifique de la relation future entre les autorités exécutives et législatives, qui ouvrira la voie, après cela, pour activer le mécanisme de contrôle sur la mise en œuvre de la feuille de route que le gouvernement a élaboré en discutant de sa déclaration de politique générale au bout d’un an.

Lire aussi :  « Le Maroc est allé trop loin... Les propos de Macron sont inacceptables », Ramtane LAMAMRA

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL