in

Présidentielle : Ce qu’a proposé Karim Younès à Bensalah

Algérie – Le coordinateur de l’Instance nationale de médiation et de dialogue, Karim Younès, a été reçu aujourd’hui, dimanche 8 septembre au Palais d’El-Mouradia, par le Chef de l’Etat Abdelkader Bensalah, auquel il a remis le rapport final de l’Instance.

De source proche du Panel, ALG24 a appris que l’Instance dirigée par Karim Younès a fait plusieurs propositions relatives au code électoral. Parmi les points les plus importants, la suppression de la possibilité de recueillir 600 signatures d’élus pour se présenter aux élections présidentielles et s’en tenir uniquement aux signatures d’électeurs qui doivent atteindre les 60 000 dans au moins 25 wilayas.

L’ancien Président de l’Assemblée populaire nationale (2002-2004) a aussi proposé d’intégrer au dossier de candidature le diplôme universitaire.

L’Instance nationale de médiation et de dialogue propose également d’ouvrir ses portes aux jeunes, en augmentant la part des représentants de la société civile au sein du Panel à 20 membres sur un total de 50. A cet effet, il est sollicité l’annulation de l’âge minimum de 40 ans pour faire partie de l’Instance.

Au total, le Panel propose la modification de 80 articles du Code électoral dans l’objectif d’aller rapidement à des élections présidentielles.

One Comment

Leave a Reply
  1. La république vue par un ex taupe du pouvoir corrompus;vous etes qu’un pauvre opportunistes,ni honneur,ni dignité,et pour une poignet de dinars vous vendez votre propre famille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *