in

Présidentielle: Une opportunité pour une nouvelle République fondée sur les jeunes

Dans une déclaration à la presse nationale et étrangère, lors de l’accomplissement de son devoir électoral au niveau de l’école primaire Ahmed Aroua à Bouchaoui (Alger), M. Tebboune a indiqué que cette échéance électorale constituait “une opportunité pour l’établissement d’une nouvelle République dont les jeunes seront les fondements”, estimant que cette nouvelle République qui reposera sur les jeunes capacités “se débarrassera des corrompus et de la corruption”.

Le prétendant à la magistrature suprême a rendu “un vibrant hommage” à la communauté algérienne établie à l’étranger qui s’est rendue aux urnes en dépit des “violences et agressions”. Plus de 24 millions d’électeurs algériens sont appelés jeudi aux urnes pour élire un nouveau président de la République pour un mandat de cinq (5) ans. Benflis, le président du mouvement El Bina, Bengrina Abdelkader, le candidat indépendant Tebboune Abdelmadjid et le Secrétaire général par intérim du Rassemblement national démocratique (RND), Azzedine Mihoubi.

3 Comments

Leave a Reply
  1. Une très bonne nouvelle d’ouvrir la porte à la jeunesse de très bonnes résolutions vont être prises la nouvelle Algérie va être quelque chose de formidable inch’Allah n’en déplaise au chien qui aboie tu travaillais pour un agenda Fafa Sionneau et tu sais macaque que votre cœur se remplisse encore plus de haine que vous éclater avec cette EN que vous preniez un cancer c’est tout le mal que je vous souhaite parce que vous avez souhaité le mal à l’Algérie et à son peuple valeureux et a son armée qui viens du peuple une Algérie sans les Zouaves Sionneau macaque bulgare je vous crache dessus

  2. Les zouaves sont le cancer de nôtre pays. Ils sont financés entraîner à la propagande à l’agression contre le peuple algérien de le remettre sion et Fafa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *