Principe de réciprocité en matière de visas : le ministre du tourisme sort du silence

Algérie –Le ministre algérien du Tourisme et de l’Artisanat, Yacine Hamadi a fait savoir que l’Algérie prendra en considération, le principe de réciprocité dans la délivrance de visas aux touristes étrangers. Il a, dans le même temps, rappelé les directives du Président Tebboune à l’adresse des missions diplomatiques algériennes à l’étranger à l’effet de faciliter l’octroi de visas touristiques.

Insistant sur la promotion de la destination Algérie, le ministre menace de sévir contre les pays qui durcissent les conditions d’octroi de visaspour les algériens. Selon lui, il n’est pas question que ces pays puissent bénéficier des facilitations de la part de l’Algérie. Cette réaction très attendu vient sans doute répondre aux autorités françaises qui ont décidé de réduire considérablement les quotas de visas attribués aux pays maghrébins dont l’Algérie fait partie. Par contre, ce qui inquiète c’est de savoir comment l’Algérie pourrait attirer un grand nombre de touristes étrangers et en même temps,  appliquer le principe de réciprocité pour les pays qui durcissent les conditions de délivrance de visas aux Algériens ? Car la réalité, est que la plupart des pays notamment européens ne facilitent pas la procédure pour les ressortissants algériens.

Lire aussi :
L’ex ministre française qui parle et chante en tamazight

Pour rappel, ce mardi, le ministre du tourisme a annoncé le parachèvement d’un nouvel arsenal juridique  régissant le tourisme, l’hôtellerie et les stations thermales. Ainsi, « le lancement de nouveaux projets, le parachèvement des programmes d’habilitation et de modernisation des entreprises publiques, outre la création des circuits touristiques thématiques, notamment le tourisme saharien », préconise Yacine Hamadi pour booster le secteur dont il dirige.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL