Prix du billet d’Air Algérie, ouverture des frontières : les nouveaux députés proposent

Dzair Daily – Les nouveaux députés suggèrent une ouverture totale des frontières avec une révision des prix du billet appliqués par Air Algérie. Voici les détails, ce 13 juillet 2021.

Plus d’un mois après la réouverture partielle des frontières, les vols opérés vers l’étranger restent, néanmoins, insuffisants. À présent, on cherche à combler la demande, émanant de la communauté algérienne résidant à l’étranger. À cet effet, s’est tenue une réunion entre le ministre des Affaires étrangères avec notamment les représentants de la communauté nationale à l’étranger pour débattre également des prix du billet d’Air Algérie.

Ramtane Lamamra a rencontré de nouveaux députés. C’était pour discuter de l’ouverture complète des frontières. Et d’une éventuelle réévaluation des prix des billets d’Air Algérie. En effet, une entrevue qui s’est déroulée hier, au ministère des Affaires étrangères entre le chef de la diplomatie algérienne avec quelques députés.

Lire cet article  un avion d’Air Algérie fait un mauvais dérapage à l'atterrissage

Le sujet traité concerne à la fois les Algériens résidents. Et ceux de la diaspora. Dans le détail, les députés ont soulevé certains points, dont un principal. Celui d’élargir le nombre de dessertes desservies par la compagnie aérienne nationale, Air Algérie. C’est d’après le député Tawfiq Khedim.

Présent lors de cette rencontre, il a partagé sur sa page Facebook les revendications les plus importantes. Parmi elles, le prix hors de portée des retraités et des malades par exemple. Ils restent bloqués à l’étranger.

Les sujets abordés lors de cette entrevue 

De son côté, le député Bekhedra Mohamed, cité par l’APS, a quant à lui, souligné que les conditions dans lesquelles se déroulent ces vols étaient favorables pour en accomplir davantage. Il affirme que les expatriés sont conscients du respect des mesures sanitaires dont ils doivent faire preuve une fois dans le pays.

Lire cet article  Vols France Algérie : reprise de la ligne Lille – Alger

Aussi, parmi les sujets abordés par les représentants de la diaspora algérienne à l’étranger, celle de l’annulation du confinement imposé par les hautes autorités même avec un test PCR négatif à la Covid-19. Pour rappel, les voyageurs algériens sont soumis à une mise en quarantaine d’une période de cinq (5) jours, à leurs frais. C’est une fois arrivés au pays.

Dans ce contexte, les appels exprimés par la communauté algérienne établie à l’étranger devraient être entendus par les autorités compétentes. Dans ce sens, Ramtane Lamamra procédera certainement à la transmission du message au sommet de l’État. En l’occurrence, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

 

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS